Qui est en ligne ?

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui75
mod_vvisit_counterHier1831
mod_vvisit_counterCette semaine1906
mod_vvisit_counterLa semaine dernière17899
mod_vvisit_counterCe mois-ci61016
mod_vvisit_counterLe mois dernier71831
mod_vvisit_counterTotal1711116
:  en ligne
Votre IP: 54.224.38.78
 , 
Aujourd'hui: Jui 27, 2017

pub01

Jeudi, 30 Juin 2016 12:44

Le projet d’aménagement du site de la lagune de Marchica bientôt lancé

Written by 
Rate this item
(2 votes)

L’Agence pour l’aménagement du site de la lagune de Marchica sélectionnera le 1er juillet prochain un cabinet d’études. Elle lui confier le marché de réalisation des

reconnaissances géotechniques pour les besoins des futursprojets maritimes, des

infrastructures routières et des aménagements urbains.

C’est parti pour le grand projet d’aménagement du site de la lagune de Marchica (province de Nador).

L’Agence pour l’aménagement du site de la lagune (AASLM) a lancé un appel d’offres pour confier à un cabinet d’études le marché de réalisation des reconnaissances géotechniques pour les besoins des études de projets à savoir les projets maritimes (aménagement d’un VPA, protection des abords de la lagune, création de plages, etc.), les infrastructures routières (voie de contournement de Tirekaa, Jnane Al matar, etc.) et les aménagements urbains (corniches, village d’accueil, marché d’Arekmane, etc.).

Le projet d’aménagement de la zone Marchica couvre 19.000 hectares et comprend plusieurs composantes notamment un ensemble intégré de complexes touristiques et balnéaires. En 2014, l’AASLM avait redéployé le plan de réalisation du projet, prévu initialement sur la période 2008-2025, dans le cadre d’un plan septennal à l’horizon 2020. Selon l’agence, ce redéploiement structurel devrait permettre l’émergence du Grand Nador comme pôle de compétences et de compétitivité. Ce plan de restructuration devrait mobiliser une enveloppe budgétaire globale de 3 milliards de DH, hors investissements directs liés au développement immobilier de la cité d’Atalayoun (2 milliards de dirhams).

Cette nouvelle orientation tourne autour de trois indicateurs : le redimensionnement du projet sur l’axe Nador/Béni-Ansar, le recentrage du programme de réalisation sur l’horizon 2020 et la recherche plurielle de partenariats dans un cadre conventionnel public-public et public-privé. Le plan septennal comprend quatre pôles stratégiques. Il s’agit, d’abord, de la réalisation des travaux de restructuration, de requalification et d’équipement de la zone.

L’objectif est d’assurer la mise à niveau urbaine du site par la mise en place d’espaces publics, à travers la restructuration urbaine des quartiers (Trikaa, Chaala, Bouarourou et Sidi Moussa) et en requalifiant les corniches de Nador et de Béni-Ansar. Ensuite, le deuxième pôle consiste en la mise en place de projets dédiés à l’amélioration de l’accessibilité au site et à la fluidité de la mobilité (voies d’accès à Nador et de contournement de la ville via Béni-Ansar).

Puis, le troisième pôle qui vise, quant à lui, la promotion du site de la lagune Marchica et a pour objectif la réalisation de projets d’accompagnement d’activités régionales (la pêche artisanale en particulier) ainsi que des actions culturelles. Enfin, le quatrième pôle qui vise à doter le site des «outils de valorisation environnementale». Il s’agit de consolider les travaux de protection contre les inondations et les risques dommageables des intempéries. 

Read 780 times

Espace Publicitaire

AP-Almohades-casa.jpgatlashospitality.jpg

Votre avis nous intéresse

N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires à l’adresse

vietouristique@gmail.com

avis
  Copyright © 2011-2015 --- La Vie Touristique
Designed by Créative web