Qui est en ligne ?

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui865
mod_vvisit_counterHier1912
mod_vvisit_counterCette semaine2777
mod_vvisit_counterLa semaine dernière14678
mod_vvisit_counterCe mois-ci44718
mod_vvisit_counterLe mois dernier65003
mod_vvisit_counterTotal1829747
:  en ligne
Votre IP: 54.145.95.149
 , 
Aujourd'hui: Auo 22, 2017

pub01

Mardi, 02 Août 2016 12:15

Les nationaux font le bonheur des hôteliers

Written by 
Rate this item
(0 votes)

Comme par hasard depuis le déclenchement de la crise mondiale en 2008, le tourisme des nationaux n’a pas cessé de croître.

Une évolution progressive, assez rapide et qui a fait que le tourisme interne représente aujourd’hui près de 30% du total.

Il va sans dire que le nouveau comportement vacancier des bourses moyennes, a constitué une providence pour les hôteliers marocains en ces moments de vaches maigres. Mêmes si ces derniers continuent, avec un entêtement maladif, à les considérer comme des touristes de seconde zone.

Un raisonnement discriminatoire qui contraste avec la réalité des chiffres en matière de recettes et de nuitées. Car face à la crise et outre le recul du flux touristique, les visiteurs étrangers sont de plus en plus pointilleux sur les dépenses.

Autant dire que l’engouement des Marocains pour les vacances dans les hôtels classés vient à point nommé pour parer à ce manque à gagner.

C’est ce qui explique que lors des mois de juillets et Aout, les hôtels ont affiché complets dans la plupart des villes.

Si l’on y ajoute les périodes des fêtes où les nationaux complètent leurs vacances dans les hôtels classés, il faut compter trois mois pleins sur ce créneau.

Chose qui a fait le bonheur des hôteliers et des prestataires du tourisme qui redoutaient une baisse vertigineuses des arrivées à cause de la conjoncture économique mondiale et de la donne politique régionale avec ses attentats terroristes.

Il n’y a pas longtemps, les hôteliers voyaient de mauvais œil le tourisme national, ce qui poussait certains à refuser des réservations aux Marocains.

La majorité ayant toujours refusé d’harmoniser les prix de façon que les touristes marocains paient la même facture que les touristes internationaux.

Maintenant, le temps a changé et on est content de retrouver finalement ce tourisme qui s’est avéré plus contributif.

Read 605 times

Espace Publicitaire

AP-Almohades-casa.jpgatlashospitality.jpg

Votre avis nous intéresse

N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires à l’adresse

vietouristique@gmail.com

avis
  Copyright © 2011-2015 --- La Vie Touristique
Designed by Créative web