Qui est en ligne ?

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1828
mod_vvisit_counterHier1810
mod_vvisit_counterCette semaine8954
mod_vvisit_counterLa semaine dernière13569
mod_vvisit_counterCe mois-ci28029
mod_vvisit_counterLe mois dernier57016
mod_vvisit_counterTotal2056511
:  en ligne
Votre IP: 54.227.127.109
 , 
Aujourd'hui: Déc 15, 2017

pub01

Mercredi, 16 Novembre 2016 11:29

1969 : Année internationale du tourisme africain

Written by 
Rate this item
(0 votes)

L’année 1969 a été officiellement proclamée «Année Internationale du Tourisme Africain » par M. Salvat, Président de l’Union Internationale des Organismes Officiels de Tourisme (UIOOT), Moulay Ahmed Alaoui, Ministre d’Etat chargé du Tourisme et de l’Artisanat, et M. Abdalhaq Chraïbi, Président de la Commission Africaine de l’UIOOT.

Avant cette cérémonie qui s’est déroulée à Rabat le 23 Décembre 1968, à laquelle assistaient le corps diplomatique, les membres du Gouvernement, les représentants des différentes professions touristiques ainsi que la presse nationale et internationale, M.M Salvat et Moulay Ahmed Alaoui avaient effectué un «lancer » de pigeons symbolisant la portée pacifique de cet événement.

Dans son discours M. Salvat avait tenu à rendre hommage à Moulay Ahmed Alaoui ainsi qu’à M. Chraïbi et à évoquer l’audience que lui avait accordée S.M Hassan II, auquel il avait transmis un message d’amitié du Président de la République du Mexique.

Moulay Ahmed Alaoui a dit dans son discours la nécessité et l’importance des efforts que les pays d’Afrique doivent entreprendre et l’impact exceptionnel et décisif que doit avoir pour eux «l’Année Internationale du Tourisme Africain». Il a souligné combien le Maroc avait compris les immenses possibilités offertes par l’Année Internationale du Tourisme Africain » et avait institué un Comité National réunissant tous les ministères, administrations, organismes, sociétés publiques et privées susceptibles d’apporter une contribution fructueuse au développement du Tourisme.

«L’Année Internationale du Tourisme Africain » ne doit pas, a-t-il conclu, être considérée comme une fin en soi mais comme une promesse, voire une assurance pour l’avenir grâce à la coopération plus étroite et plus efficiente entre les pays d’Afrique ».

Prenant la parole en sa qualité de Président de la Commission Africaine du Tourisme, M. Abdelhaq Chraïbi en a précisé le double rôle : «contribuer au développement du tourisme sous toutes ses formes et par tous les moyens dans les pays membres et promouvoir les courants touristiques nationaux et internationaux, aussi bien à l’intérieur que de l’extérieur ».

«Cette année, a-t-il dit, a pour objet essentiel, d’une part, de permettre à l’ensemble de cet immense continent de prendre conscience des valeurs réelles et profondes du tourisme et, d’autre part, de projeter l’image et les possibilités touristiques de l’Afrique sur les marchés extérieurs ». «Cette année, a-t-il dit, a pour objet essentiel, d’une part, de permettre à l’ensemble de cet immense continent de prendre conscience des valeurs réelles et profondes du tourisme et, d’autre part, de projeter l’image et les possibilités touristiques de l’Afrique sur les marchés extérieurs».

«L’Année Internationale du Tourisme Africain » qui a pris un magnifique départ à Rabat, aura certainement une action vaste et bienfaisante. Elle ne se limitera pas à l’essor de l’industrie touristique. Elle doit permettre de larges échanges culturels entre les hommes qui travaillent pour la Paix.

Read 741 times

Espace Publicitaire

AP-Almohades-casa.jpgatlashospitality.jpg

Votre avis nous intéresse

N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires à l’adresse

vietouristique@gmail.com

avis
  Copyright © 2011-2015 --- La Vie Touristique
Designed by Créative web