Qui est en ligne ?

mod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_countermod_vvisit_counter
mod_vvisit_counterAujourd'hui1148
mod_vvisit_counterHier2509
mod_vvisit_counterCette semaine5446
mod_vvisit_counterLa semaine dernière18309
mod_vvisit_counterCe mois-ci38035
mod_vvisit_counterLe mois dernier54184
mod_vvisit_counterTotal2646514
: 2 bots en ligne
Votre IP: 54.166.207.223
 , 
Aujourd'hui: Oct 17, 2018

pub01

Vendredi, 16 Décembre 2011 10:29

Réhabilitation de l'ancienne médina de Tétouan

Written by 
Rate this item
(0 votes)

Le projet de réhabilitation de l'ancienne médina de Tétouan, est doté d'une enveloppe budgétaire de 315 millions de dirhams (MDH). À cette occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur ce projet qui vise la

réhabilitation de l'aspect architectural authentique de la ville, la valorisation du tissu urbain traditionnel, l'amélioration des conditions de vie des populations de la médina et la restauration des édifices historiques.

Le projet, qui sera réalisé dans un délai de 48 mois (2011-2014), prévoit également la rénovation des réseaux de distribution d'eau potable, la réhabilitation des infrastructures et édifices religieux, ainsi que des centres culturels. Le programme de réhabilitation de l'ancienne médina s'articule autour de six principaux axes ayant trait au cadre bâti (50 MDH), aux infrastructures (140 MDH), aux édifices religieux (26,5 MDH), au développement des services socio-culturels (72 MDH), à la réorganisation des commerces (22,5 MDH) et à la promotion des activités touristiques (4 MDH). Profitant à une population de plus de 26.000 habitants, ce programme est le fruit d'un partenariat entre plusieurs départements ministériels, notamment les ministères de l'Intérieur, de la Culture, de l'Habitat, de l'urbanisme et de l'aménagement de l'espace, des Habous et des affaires islamiques, de la Jeunesse et des sports, de la Santé, de l'Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, du Tourisme et de l'artisanat, du Développement social, de la famille et de la solidarité, et le secrétariat d'État chargé de l'artisanat. Y contribuent également l'Agence pour la promotion et le développement des provinces et préfectures du nord du Royaume, l'agence du Bassin hydraulique du Loukkos, le conseil de la région de Tanger-Tétouan, le conseil de la commune urbaine de Tétouan, l'autorité délégataire chargée de la distribution de l'eau et de l'électricité, et la société civile. L'ancienne médina de Tétouan, qui s'étale sur une superficie globale de 50 hectares, pâtit de plusieurs contraintes liées à la détérioration du cadre bâti, aux dysfonctionnements constatés au niveau des espaces publics, à la dégénérescence des monuments historiques et à la dégradation du réseau d'eau potable.

S.M. le Roi, Amir Al Mouminine, a, par la suite, procédé à l'inauguration du musée du patrimoine religieux «Loukach» à l'ancienne médina de Tétouan. Ce musée, réalisé par le ministère des Habous et des affaires islamique au sein de la Médersa de Loukach, regorge de différents objets et articles historiques ayant trait à la vie religieuse et à l'enseignement traditionnel au Maroc. Sur deux niveaux, le musée abrite au rez-de-chaussée une série de matériaux liés à l'histoire de l'Islam au Maroc, des objets relatifs à la mosquée et à l'école coranique ainsi qu'un modèle d'une salle d'enseignement traditionnel.

À l'étage supérieur sont exposés des objets retraçant l'histoire des Zaouias, de la société islamique, des waqfs et de la Médersa de Loukach, en plus d'articles ayant trait à l'art de la gnomonique et au patrimoine culturel islamique. On y trouve également une bibliothèque qui propose un fonds documentaire très riche. La Médersa de Loukach, qui abrite le musée, a été édifiée au cours du XIIe siècle de l'hégire tout près d'une mosquée qui porte le même nom. Elle met en lumière l'histoire de la cité de Tétouan durant la période du règne du Sultan Moulay Ismail.

Le nom de «Loukach» est emprunté à une famille d'origine mauresque établie à Tétouan au XVIIe siècle, initiatrice de la construction de la mosquée et de la Médersa. La Médersa de Loukach a en effet vu passer sur ses bancs tous les lettrés, notaires et juges de la région. Elle fut fermée dans les années 80 du siècle dernier. La mosquée et la Médersa se caractérisent par une architecture sobre qui reflète l'art architectural tétouanais de l'époque. Par ailleurs, le ministère des Habous et des affaires islamiques avait procédé, en 2006, à la restauration de la Medersa où résidaient plusieurs étudiants de la Grande mosquée (Al Masjid Al Aâdam) de l'ancienne médina de Tétouan, pour une enveloppe budgétaire de 10 millions de dirhams.

À cette occasion, S.M. le Roi a effectué une tournée à pied à travers les ruelles de l'ancienne médina au milieu des applaudissements et des vivats des citoyens, venus nombreux exprimer leurs marques de fidélité et de loyalisme au Souverain.

S.M. le Roi a ainsi visité les ruelles Tarrafine, Souk El Houtei, Zenkat El-Mqaddem, Souk El-Fouki, Ennajarine, El kharraziine, Essabaghine, Derb Lemtamer et Derb Sidi Saidi.

Read 1939 times Last modified on Vendredi, 16 Décembre 2011 10:36

Espace Publicitaire

AP-Almohades-casa.jpgatlashospitality.jpg

Votre avis nous intéresse

N’hésitez pas à nous envoyer vos commentaires à l’adresse

vietouristique@gmail.com

avis
  Copyright © 2011-2015 --- La Vie Touristique
Designed by Créative web